Votre panier est vide

M'inscrire à la Newsletter

Portail d'informations et de services pour les Chirurgiens-Dentistes

Comparez jusqu'à 4 produits

La réforme de l’Ordre des chirurgiens-dentistes est en cours

Une réforme en profondeur des conseils de l’Ordre des professions de santé est prévue pour les mois à venir. Mais en quoi va-t-elle impacter l’Ordre des chirurgiens-dentistes ?

 

 

1. Introduction de la parité au sein des conseils de l’Ordre

 

L’Ordre des chirurgiens-dentistes va devoir introduire la parité au fur et à mesure des renouvellements et des élections prévus pour chaque échelon, soit en juin 2018 pour le conseil national, en mars 2019 pour les conseils départementaux et en juin 2019 pour les conseils régionaux. Hormis pour les conseils départementaux comportant 30 ou moins de 30 praticiens d’un même sexe, les candidats seront désormais élus au scrutin binomial majoritaire à un tour (chaque binôme étant obligatoirement composé d’un homme et d’une femme).

 

2. La modification du ressort territorial de certains conseils régionaux de l’Ordre

 

En raison de la réforme des régions, certains conseils de l’Ordre seront supprimés alors que d’autres sont déjà en cours de création. A noter que les élections des conseils régionaux, prévus en juin 2019, seront entièrement pilotées par le conseil national.

 

3. L’élargissement des cas d’incompatibilité

 

Certaines fonctions uniquement ordinales et/ou syndicales seront désormais incompatibles.

 

4. Assujettissement du conseil national au droit des marchés publics

 

Le législateur a prévu une application du principe d’assujettissement du conseil national au droit des marché publics. L’Ordre des chirurgiens-dentistes attend que les modalités soient précisées par décret.

 

5. Certification des comptes combinés au niveau national par un commissaire au compte

 

A partir du 1erjanvier 2020, les comptes des conseils de l’Ordre seront combinés au niveau national et devront être certifiés par un commissaire aux comptes.

6. Encadrement des indemnités versées aux magistrats et aux conseillers d’Etat

 

Les indemnités versées aux magistrats et aux conseillers d’Etat qui président les juridictions ordinales sont encadrées par arrêté. L’actuelle rémunération de 200 € par séance passera à 400 € à compter du 1erjanvier 2019. En appel, la rémunération est de 800 € par séance.

7. Limite d’âge des candidats à une élection ordinale ou assesseur d’une juridiction ordinale.

 

Le Conseil d’Etat a annulé la limite d’âge pour se présenter à une élection ordinale mais le Gouvernement devrait probablement demander sa réintroduction dans le cadre de la loi de ratification de l’ordonnance de réforme de l’Ordre de février 2017.

 

 

Réagissez à cet article en nous laissant un commentaire

 

Crédit photo : Google maps


Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous !

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous !


Dernières revues produits

Eclairage scialytique Eva
Eclairage scialytique

"Eclairage scialytique Eva"

Faro
Equipement dentaire XO FLOW
Equipements Dentaires

"Equipement dentaire XO FLOW"

XO CARE
Equipement dentaire Ultimate Comfort
Equipements Dentaires

"Equipement dentaire Ultimate Comfort"

Ritter

Dernières revues produits

Eclairage scialytique Eva
Eclairage scialytique

"Eclairage scialytique Eva"

Faro
Equipement dentaire XO FLOW
Equipements Dentaires

"Equipement dentaire XO FLOW"

XO CARE

Suivez-nous :

Comments Box SVG iconsUsed for the like, share, comment, and reaction icons
Voir +
Soyez les premiers informés

Soyez les premiers informés de toute l’actualité du secteur dentaire. Pour cela, il suffit de saisir votre email ci-dessous : 

Soyez les premiers informés

Soyez les premiers informés de toute l’actualité du secteur dentaire. Pour cela, il suffit de saisir votre email ci-dessous :