Votre panier est vide

M'inscrire à la Newsletter

Portail d'informations et de services pour les Chirurgiens-Dentistes

Comparez jusqu'à 4 produits

Les remboursements de soins dentaires reculent de -9,4% en 2020

En 2020, les remboursements de soins du régime général ont progressé de +6,5%, dont +3,6% pour les remboursements de soins de ville, +9,0% pour les remboursements de soins en établissements médicaux et +10,2% pour les remboursements de soins en établissements médicaux-sociaux.

La structure des remboursements de soins de ville a été profondément modifiée par la crise sanitaire et la réponse des pouvoirs publics face à celle-ci, avec quatre phases que l’on peut distinguer. Ainsi, l’année 2020 se compose de quatre parties marquées par une dynamique propre :

– Janvier et février 2020 : période de pré-confinement, les remboursements sont restés dans le prolongement de la dynamique de 2019

– Mars à mai 2020 : le premier confinement s’est traduit par une baisse généralisée des soins de ville, plus ou moins importante selon les secteurs de l’activité. Les indemnités journalières ont, quant à elles, très fortement augmenté du fait des mesures dérogatoires. Pendant cette période, les téléconsultations se sont fortement développées sans compenser la baisse d’activité en présentiel.

– De juin à août 2020 : globalement, la période estivale marque un retour des remboursements à une dynamique comparable à celle d’avant la crise sanitaire mais qui masque des disparités importantes par postes : rattrapage partiel de soins pour certains (actes techniques des spécialistes, soins dentaires) compensé par une activité encore faible pour d’autres (consultations en présentiel des médecins, transports sanitaires)

– De septembre à décembre : forte accélération globale des remboursements de ville en raison de la forte et rapide montée en charge des tests RT-PCR en biologie, des tests antigéniques ou délivrance de masques et accélération des indemnités journalières. La seconde période de confinement n’a quasiment pas occasionné de baisse d’activité en novembre et décembre.

Face à la baisse d’activité observée pendant le premier confinement, une indemnisation à destination des professionnels de santé a été mise en place, afin de compenser pour partie leur perte d’activité (dispositif d’indemnisation pour perte d’activité – Dipa). Le dispositif couvre deux périodes : la première allant du 16 mars au 30 juin 2020 (dit Dipa 1) et la seconde couvrant du 15 octobre au 31 décembre 2020 (dit Dipa 2), seuls les médecins libéraux exerçant en établissement et concernés par des déprogrammations étant éligibles lors de la seconde période.

Le dispositif comporte une avance (avances versées ou en cours de versement) et un solde qui sera versé en 2021.

Compte tenu de tous ces éléments, hors remboursements forfaitaires (comme le forfait patientèle médecin traitant, Rosp…), en données corrigées des variations calendaires, les soins de ville, augmentent plus rapidement en 2020 (+3,6% hors Dipa et +4,8% y compris avances Dipa) qu’en 2019 et 2018 (+2,8% et +2,7%).

L’analyse plus détaillée des postes de dépenses fait apparaître les évolutions suivantes : En données corrigées des variations calendaires, les remboursements de soins de médecins et dentistes reculent de -6,4% en 2020 hors Dipa et -3,1% y compris avances Dipa (après +2,5% en 2019 et +3,3% en 2018).

  • Les remboursements de médecine générale baissent de -6,1% hors Dipa et -4,1% y compris avances Dipa (après -0,6% en 2019, +2,9% en 2018). La baisse des consultations en présentiel (-12,2%, -530 M€ par rapport à 2019) n’a pas été totalement compensée par l’augmentation importante du recours aux téléconsultations (+310M€ par rapport à 2019) ;
  • L’évolution des remboursements des soins de médecine spécialisée s’établit à -6,7% hors Dipa et -4,2% y.c. avances Dipa en 2020, contre +2,9% en 2019, +3,5% en 2018. Les actes techniques, qui représentent presque 70% des remboursements de soins des spécialistes ont reculé globalement de -7,3%. Parmi ceux-ci, les actes techniques effectués en cliniques (-9,9%) ont plus chuté que ceux effectués en cabinet (-5,6%). A l’instar des généralistes, les consultations en présentiel ont fortement baissé (-11,4%, -270M€ par rapport à 2019). Cette forte baisse n’a été que partiellement compensée par les téléconsultations (+ 90M€ par rapport à 2019) ;
  • Les remboursements de soins dentaires reculent de -9,4% hors Dipa et -2,1% y compris avances Dipa (+2,9% en 2019, +0,6% en 2018). La baisse des remboursements de soins dentaires a été minorée par l’impact des revalorisations apportées sur la part obligatoire permettant une diminution des dépassements dans le cadre du « reste à charge 0 » instaurée à la fin du premier trimestre 2019 (de -13,3% à -9,4%).

Les remboursements et les évolutions présentés dans cet articcle concernent les soins et prescriptions des affiliés au régime général et ceux des anciens affiliés au régime des indépendants (RSI). Pour ce faire, pour 2019, les remboursements de soins des anciens affiliés du RSI ont été « ajoutés » à ceux du régime général. Depuis janvier 2020, la totalité des remboursements des anciens affiliés du RSI sont intégrés dans les chaînes statistiques et comptables du régime général.

Source : CNAM


Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous !

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous !


Dernières revues produits

Contre-angle NiTi Endo
Contre-angle d'endodontie

"Contre-angle NiTi Endo"

BA International
Eclairage scialytique Eva
Eclairage scialytique

"Eclairage scialytique Eva"

Faro

Dernières revues produits

Contre-angle NiTi Endo
Contre-angle d'endodontie

"Contre-angle NiTi Endo"

BA International
Eclairage scialytique Eva
Eclairage scialytique

"Eclairage scialytique Eva"

Faro

Suivez-nous :

Comments Box SVG iconsUsed for the like, share, comment, and reaction icons
Voir +
Soyez les premiers informés

Soyez les premiers informés de toute l’actualité du secteur dentaire. Pour cela, il suffit de saisir votre email ci-dessous : 

Soyez les premiers informés

Soyez les premiers informés de toute l’actualité du secteur dentaire. Pour cela, il suffit de saisir votre email ci-dessous :