Votre panier est vide

M'inscrire à la Newsletter

Portail d'informations et de services pour les Chirurgiens-Dentistes

Comparez jusqu'à 4 produits

Nouveau scandale sanitaire en Espagne : des centaines de patients des centres dentaires iDental manifestent

Ce sont près de 400 personnes qui se sont rendues devant le Ministère de la Santé à Madrid le 18 juillet dernier, pour faire part de leur mécontentement. Depuis la fermeture des cliniques dentaires low cost iDental, ces patients se retrouvent aujourd’hui dans des situations très délicates et réclament l’intervention du gouvernement.

 

Scandant des slogans tels que « iDental en prison », « iDental, fraude nationale », les patients attendent de pouvoir récupérer leur dossier médical et espèrent des conseils juridiques gratuits pour obtenir réparation.

 


Le gouvernement espagnol dit étudier toutes les solutions possibles (médicales et financières) et une demande d’enquête a été soumise au Bureau du Procureur.

 


En attendant, certains patients qui ont emprunté beaucoup d’argent pour se soigner, ne peuvent même plus faire face à leurs dépenses quotidiennes. Démarchés par des publicités racoleuses (de type implant à partir de 200 €), ils ont cru pouvoir se soigner à moindre coûts, mais la réalité est bien différente de leurs espoirs passés. Aujourd’hui, ils sont pressés par les établissements financiers de rembourser des soins qu’ils n’ont même pas reçus.

 

IDental n’est pas le premier scandale sanitaire à éclater dans le secteur dentaire en Espagne. Ce pays voisin a déjà connu d’autres crises. En 2016, déjà, l’ancien patron du groupe Funnydent était arrêté et ses neuf cliniques dentaires low-cost fermées, laissant plus de 2 000 patients dans le désarroi. Quelques mois plus tard, c’est la direction des cliniques dentaires Vitaldent qui est traînée devant les tribunaux pour fraude fiscale et blanchiment d’argent…

 

Interviewé par la CNSD, Juan Carlos Llodra, directeur exécutif du Conseil de l’Ordre des chirurgiens-dentistes en Espagne, parle de « scandale plus vaste » : « Au sein du Conseil de l’Ordre des chirurgiens-dentistes et à travers l’association Adafi – créée expressément par les patients concernés -, nous avons recueilli plus de 100 000 plaintes de patients d’iDental et cela devrait encore augmenter dans les semaines à venir. »

 

 

Réagissez à cet article en nous laissant un commentaire.

 



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous !

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous !


Dernières revues produits

Contre-angle NiTi Endo
Contre-angle d'endodontie

"Contre-angle NiTi Endo"

BA International
Eclairage scialytique Eva
Eclairage scialytique

"Eclairage scialytique Eva"

Faro

Dernières revues produits

Contre-angle NiTi Endo
Contre-angle d'endodontie

"Contre-angle NiTi Endo"

BA International
Eclairage scialytique Eva
Eclairage scialytique

"Eclairage scialytique Eva"

Faro

Suivez-nous :

Comments Box SVG iconsUsed for the like, share, comment, and reaction icons
Voir +
Soyez les premiers informés

Soyez les premiers informés de toute l’actualité du secteur dentaire. Pour cela, il suffit de saisir votre email ci-dessous : 

Soyez les premiers informés

Soyez les premiers informés de toute l’actualité du secteur dentaire. Pour cela, il suffit de saisir votre email ci-dessous :