Votre panier est vide

M'inscrire à la Newsletter

Portail d'informations et de services pour les Chirurgiens-Dentistes

Comparez jusqu'à 4 produits

Une résine imprimable en 3D pour lutter contre les caries

Des chercheurs hollandais ont mis au point une nouvelle résine composite imprimable en 3D et destinée à la fabrication de prothèses dentaires. Cette résine novatrice présente un pouvoir bactéricide lui permettant de protéger de la carie, les surfaces dentaires au contact de la prothèse.

 

Andreas Herrmann de l’Université de Groningen aux Pays-Bas et ses collègues ont mis au point une résine modifiée, baptisée « 3D Printable Antimicrobial Composite Resins ». Elle est composée de copolymères conventionnels d’UDMA/GDMA et destinée à l’impression de prothèses dentaires par le biais d’imprimante 3D, grâce au procédé de stéréolithographie.

Cette résine novatrice possède en outre des propriétés bactéricides qui améliorent le potentiel de défense de l’hôte vis-à-vis de la flore bactérienne.

L’équipe de chercheurs souligne que cette découverte est capitale au regard des millions de dollars dépensés rien qu’aux Etats-Unis, pour des dommages causés par les bactéries.

Cette résine ne contient aucun antibiotique mais des sels d’ammonium quaternaires qui perturbent la membrane des bactéries et provoquent leur lyse lorsqu’elles sont au contact de la prothèse. Pour autant, une fois emprisonnés dans les chaines polymères d’UDMA/GDMA, la libération des sels d’ammonium quaternaires par lixiviation demeure à un niveau tolérable pour l’organisme. Andreas Herrmann explique que cette faible libération des sels d’ammonium quaternaires permet d’envisager dans un future proche des applications cliniques pour cette résine antimicrobienne.

Pour tester les propriétés bactéricides de leur résine, les scientifiques l’Université de Groningen l’ont recouverte d’échantillons de salive infectée par des Streptococcus mutants, responsable de la carie dentaire. Leurs études ont démontré que la résine bactéricide détruit plus de 99% des bactéries, contre 1% seulement pour la résine ne contenant pas les sels d’ammonium quaternaires.

Si les premiers tests menés confirment que cette nouvelle résine modifiée ne créé aucun désordre dans l’écosystème bactérien de la flore buccale, d’autres tests devront bien entendu être réalisés avant son autorisation de mise sur le marché.

C’est notamment, la résistance de cette résine bactéricide sur le long terme, qui doit être testée dans des conditions proches de celles rencontrées dans le milieu buccal, afin de confirmer l’absence de conséquences iatrogènes secondaires à la dégradation, aussi bien chimique que mécanique dans ce milieu hostile.

Son utilisation à grande échelle pour la fabrication de prothèses dentaires, mais aussi dans d’autres domaines médicaux pourra s’avérer intéressante en raison de ses propriétés antibactériennes.

Réagissez à cet article en nous laissant un commentaire.

 

Source : Advanced Functional Materials, DOI: 10.1002/adfm.201502384 / Crédit Photo : J Yue, P Zhao, J Y Gerasimov et al/University of Groningen


Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous !

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous !


Dernières revues produits

Eclairage scialytique Eva
Eclairage scialytique

"Eclairage scialytique Eva"

Faro
Equipement dentaire XO FLOW
Equipements Dentaires

"Equipement dentaire XO FLOW"

XO CARE
Equipement dentaire Ultimate Comfort
Equipements Dentaires

"Equipement dentaire Ultimate Comfort"

Ritter

Dernières revues produits

Eclairage scialytique Eva
Eclairage scialytique

"Eclairage scialytique Eva"

Faro
Equipement dentaire XO FLOW
Equipements Dentaires

"Equipement dentaire XO FLOW"

XO CARE

Suivez-nous :

Comments Box SVG iconsUsed for the like, share, comment, and reaction icons
Voir +
Soyez les premiers informés

Soyez les premiers informés de toute l’actualité du secteur dentaire. Pour cela, il suffit de saisir votre email ci-dessous : 

Soyez les premiers informés

Soyez les premiers informés de toute l’actualité du secteur dentaire. Pour cela, il suffit de saisir votre email ci-dessous :