Votre panier est vide

M'inscrire à la Newsletter

Portail d'informations et de services pour les Chirurgiens-Dentistes

Comparez jusqu'à 4 produits

10 règles d’or à respecter pour éviter de se faire pirater son ordinateur

Vous pensez être protégé(e) par l’anti-virus installé sur votre ordinateur. C’est en partie vrai mais cela ne doit pas vous empêcher de prendre quelques précautions essentielles pour faire face aux dangers du web. Dynamique dentaire fait le point.

1. Choisissez des mots de passe complexes 

Cessez de choisir des mots de passe trop faciles à trouver, tels que votre date de naissance ou encore le prénom de votre enfant. Un petit tour sur vos réseaux sociaux permettrait en effet, de les deviner trop facilement. Sachez aussi que si vous utilisez un mot de passe avec n’importe quel nom commun, il sera tout aussi facile pour Les pirates de le « cracker ».

Ces derniers utilisent en effet, de puissants logiciels qui génèrent toutes les combinaisons du dictionnaire et qui peuvent en plus, se baser sur vos informations personnelles.

 Privilégiez donc les mots de passe longs et difficiles à retenir qui comprennent des majuscules et des minuscules, des chiffres et même des caractères spéciaux. Exemple : Plh*O987Jkn%

Et n’utilisez pas le même mot de passe pour tous vos services. Personnalisez votre accès à chaque fois ! Car si un pirate trouve votre mot de passe unique, n’oubliez pas qu’il pourra accéder à tous vos comptes. 

Changez régulièrement vos mots de passe est une bonne habitude à prendre. Et si vous avez peur de ne pas vous en souvenir, sachez qu’il existe des gestionnaires de mots de passe. Ce sont des coffre-forts numérique qui vous permettent de stocker tous vos mots de passe dans un seul et unique endroit. Vous n’aurez qu’un seul mot de passe maître à mémoriser. KeePass est par exemple un logiciel libre, gratuit et recommandé par l’Etat français. Il dispose de la certification de l’Autorité Nationale de Sécurité Informatique (ANSSI).

2. Mettez à jour votre système d’exploitation

Ne cliquez plus sur « me rappeler demain » lorsque votre ordinateur vous propose une mise à jour. Certes, c’est souvent long mais c’est I-N-D-I-S-P-E-N-S-A-B-L-E. Votre système d’exploitation (navigateur, antivirus, bureautique, pare-feu personnel, etc.) doit être constamment maintenu à jour. 

Tout simplement, parce que la mise à jour sert aussi à réparer les failles de sécurité découvertes par les pirates. 

Veillez aussi à ce que vos autres programmes soient mis à jour car les pirates sont créatifs et développent des logiciels malveillants qui exploitent les vulnérabilités de vos logiciels. 

3. Protégez votre wifi 

Les réseaux sans fil sont particulièrement vulnérables. Si un pirate réussit à se connecter à votre wifi, il pourra accéder facilement à vos données personnelles. Pensez à modifier la clé wifi qui vous est proposée par votre fournisseur d’accès (clé WEP) car elle reste la plus courante donc, la plus facile à décrypter et basculez vers une clé WPA2. Pour cela, saisissez « 192.168.1.1 » sur la barre d’adresses de votre navigateur Internet ou accédez directement aux paramètres de votre wifi depuis votre compte personnel en ligne auprès de votre fournisseur d’accès. N’oubliez pas non plus de surveiller votre réseau pour vérifier quels sont les appareils qui y sont connectés.

4. Méfiez-vous des réseaux wifi publics

Si vous surfez dans un lieu public (comme dans un café ou à l’aéroport), soyez très prudent car la connexion n’est pas cryptée. Ce qui signifie que tout le trafic envoyé et reçu est visible par toutes les personnes connectées en même temps que vous sur ce réseau. Évitez donc de vous connecter à des sites « sensibles » tels que l’espace client de votre banque, votre compte paypal… et ulitisez un VPN ou réseau privé virtuel qui permet d’isoler un réseau privé dans un réseau public.

5. Sauvegardez vos données

Savez-vous ce qu’est un rançongiciel ? C’est un programme malveillant reçu par email ou mis à disposition sur un site Internet, qui provoque le chiffrement de tous les fichiers d’un ordinateur (et des fichiers accessibles en écriture sur les dossiers partagés si votre ordinateur est connecté à un réseau informatique). En gros, c’est un pirate qui prend en otage vos données personnelles et qui vous demande une rançon en échange. Bien entendu, il ne faut pas céder à ces tentatives d’escroquerie et prévenir les autorités compétentes.

La sauvegarde des données est la seule action efficace et rapide pour se lutter contre les pirates et les virus mais aussi en cas de panne de votre ordinateur.

Pour ce faire, vous pouvez utiliser un disque dur externe ou une clé USB, l’outil de Windows « sauvegarde et restauration » ou encore un logiciel de clonage.

6. Installez une solution antivirus efficace

Un bon logiciel antivirus doit être capable de détecter et d’éliminer les virus, rootkits, chevaux de Troie, keyloggers… Pour cela, il doit être bien configuré tout en restant compatible avec les logiciels de votre cabinet. 

Vous pouvez aussi renforcer votre sécurité avec des outils complémentaires tels qu’un firewall (protection contre les intrusions provenant d’un réseau tiers comme internet), des anti-spyware (élimination des logiciels espions), des anti spam (limitation du volume de courriels non désirés), des anti-malware (éradication des logiciels malveillants)…

7. Utilisez la double authentification

Oui c’est contraignant mais c’est efficace. La double authentification consiste à rentrer un mot de passe puis un code d’accès unique qui vous a été envoyé sur votre téléphone portable. Vous l’avez déjà sûrement utilisé lors d’un achat sur le web avec votre carte bancaire car de nombreuses banques utilisent ce système pour sécuriser les achats en ligne. Et bien sachez que vous pouvez également sécuriser l’accès à vos réseaux sociaux (Facebook, Twitter…) ou à votre boîte mail de la même manière.

8. Méfiez-vous de TOUS les courriels que vous pouvez recevoir (y compris ceux de vos amis)

L’envoi de liens ou de pièces jointes malveillants est la méthode la plus fréquemment utilisée par les pirates. Le « hameçonnage » (« phishing » en anglais) consiste à envoyer un courriel qui semble légitime, mais qui contient une pièce jointe cachant un programme malveillant ou un lien qui renvoie vers une page Web piégée, qui vous incite à entrer un mot de passe pour vous le voler ou à télécharger un logiciel malveillant.

Et ces messages peuvent provenir de n’importe quelle adresse mail, y compris celle de vos connaissances car il n’y a rien de plus simple pour un pirate que de détourner une adresse email. Donc, si un de vos contacts vous envoie un message « louche » dans un mauvais français ou en anglais, n’ouvrez surtout pas la pièce jointe ou ne cliquez pas sur le lien et supprimer le message immédiatement.

Les pirates se font aussi passer pour votre banque, Engie, le Trésor Public, Ameli…

9. Vérifiez si les sites internet sont bien sécurisés

Pour cela rien de plus simple, il vous suffit de vérifier si un petit cadenas apparaît à gauche du lien, en haut de votre écran. Vous pouvez également vous assurer que l’adresse web du site commence par https://. Ce protocole est une garantie pour l’internaute de naviguer sur un site Internet respectueux des règles de confidentialité, sur lequel il peut communiquer des données personnelles de manière sécurisée.

Cette vérification peut être nécessaire si vous devez effectuer un achat sur un site internet que vous ne connaissez pas ou si vous souhaitez vérifier que vous êtes bien sur le « vrai site internet » d’une marque ou encore avant de vous connecter à un site, dit sensible, tel que Facebook, votre banque…

10. Ne communiquez pas d’informations personnelles sur internet

Il est très important de protéger votre vie privée et de contrôler la diffusion de vos informations personnelles. Évitez de communiquer vos coordonnées sur internet ou encore de faire savoir à la planète entière dans quel endroit vous vous trouvez. Rappelez-vous que de nombreuses personnes se font cambriolées pendant leurs vacances car les voleurs savaient qu’ils étaient absents de leur domicile via les réseaux sociaux…

Et vous, quelles précautions prenez-vous pour éviter d’être pirater ? Venez-nous en parler en commentaire.



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous !

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous !


Dernières revues produits

Contre-angle NiTi Endo
Contre-angle d'endodontie

"Contre-angle NiTi Endo"

BA International
Eclairage scialytique Eva
Eclairage scialytique

"Eclairage scialytique Eva"

Faro

Dernières revues produits

Contre-angle NiTi Endo
Contre-angle d'endodontie

"Contre-angle NiTi Endo"

BA International
Eclairage scialytique Eva
Eclairage scialytique

"Eclairage scialytique Eva"

Faro

Suivez-nous :

Comments Box SVG iconsUsed for the like, share, comment, and reaction icons

Toutes les infos du dentaire de la semaine, c'est par ici 👉 buff.ly/3d3KvnE #news #dentiste #cabinetdentaire #actualites ... Voir plusVoir moins

23/01/22

Toutes les infos du dentaire de la semaine, cest par ici 👉 https://buff.ly/3d3KvnE  #news #dentiste #cabinetdentaire #actualites

Newsletter : Notre actualité tous les mardis matin dans votre boîte e-mail ! Par ici pour vous abonner, c'est gratuit. 👉 buff.ly/3fU4fvv #Dentaire #dentiste #dynamiquenews ... Voir plusVoir moins

23/01/22

Newsletter : Notre actualité tous les mardis matin dans votre boîte e-mail ! Par ici pour vous abonner, cest gratuit. 👉 https://buff.ly/3fU4fvv #dentaire #dentiste #dynamiquenews

Newsletter : Notre actualité tous les mardis matin dans votre boîte e-mail ! Par ici pour vous abonner, c'est gratuit. 👉 buff.ly/3fU4fvv #Dentaire #dentiste #dynamiquenews ... Voir plusVoir moins

22/01/22

Newsletter : Notre actualité tous les mardis matin dans votre boîte e-mail ! Par ici pour vous abonner, cest gratuit. 👉 https://buff.ly/3fU4fvv #dentaire #dentiste #dynamiquenews

Actualités #dentaires, #tendances, avis d’experts : ne les manquez plus et retrouvez-les sur Dynamique Dentaire en cliquant ici 👉 buff.ly/3d3KvnE #dentiste ... Voir plusVoir moins

22/01/22

Voir +
Soyez les premiers informés

Soyez les premiers informés de toute l’actualité du secteur dentaire. Pour cela, il suffit de saisir votre email ci-dessous : 

Soyez les premiers informés

Soyez les premiers informés de toute l’actualité du secteur dentaire. Pour cela, il suffit de saisir votre email ci-dessous :