Votre panier est vide

M'inscrire à la Newsletter

Portail d'informations et de services pour les Chirurgiens-Dentistes

Comparez jusqu'à 4 produits

Cas d’implant logé dans la cavité sinusienne

Une italienne de 57 ans présentant une inflammation des sinus et une douleur faciale ne s’attendait pas à ce diagnostic : son implant dentaire est venu se loger dans la cavité sinusienne.

 

Deux auparavant, cette femme avait subi une chirurgie buccale afin de se faire poser un implant dentaire de 2 cm de long dans la mâchoire supérieure. Mais lors d’un contrôle bucco-dentaire, un praticien s’est rendu compte que l’implant avait disparu et que les gencives couvrant la zone de la dent manquante avaient bien cicatrisé.

 

Un scanner a alors révélé que l’implant était positionné dans la cavité sinusienne, juste à côté de l’œil gauche. La patiente a dû être opérée pour le faire retirer. Huit mois plus tard, elle ne se plaignait plus d’aucun symptôme.

 

implant-dentaire-dans-les-sinus

 

Des chercheurs ont déclaré que l’implant a pu se retrouver dans son sinus en raison d’un mauvais positionnement de départ ou à cause de l’érosion des tissus autour de l’implant et de la perte osseuse.

 

Alberto Schreiber, chercheur de l’Université de Brescia en Italie, a déclaré qu’il soupçonnait que l’implant était placé dans le sinus de cette femme depuis au moins un an, et peut-être même depuis le jour de la pose deux ans auparavant.

« Des cas précédents d’implants dentaires se retrouvant dans le sinus ont déjà été rapportés », déclare-t’il. « Une fois même, l’implant a atterri dans la base du crâne ».

 

Le Docteur Eric Cohen, ORL au Lenox Hill Hospital de New York, a déclaré que les implants dentaires peuvent migrer s’ils ne sont pas correctement placés dans la mâchoire. « L’os est parfois trop mince » pour que l’implant s’intègre bien.

Parce que les racines des dents supérieures affleurent le plancher du sinus, il arrive que les racines des molaires saillent dans la cavité sinusienne (sinus procident).

Cette étroite proximité anatomique peut aboutir à une effraction sinusienne, lors de la pose d’un implant, et à la propagation d’infections bactériennes sous-jacentes.

Les dents les plus fréquemment en rapport avec le sinus sont la première molaire et la seconde prémolaire.

 

Le Docteur Jack Caton, Président de la Division de parodontologie à l’Université de Rochester Medical Center, pense que l’implant a pu se déplacer au cours de la chirurgie initiale. Il attire l’attention sur le fait qu’aucune couronne n’a été posée sur l’implant, procédure qui aurait été réalisée si l’ostéointégration avait été un succès

«La patiente ne peut pas ne avoir été informée de cette complication post-opératoire par son dentiste, mais il se peut qu’elle n’ait pas compris toutes les informations qui lui ont été données » déclare Jack Caton qui n’a pas lui-même soigné la patiente.

 

Ce cas a été publié dans le New England Journal of Medicine en 2013.

 

Réagissez à cet article en nous laissant un commentaire.

 

Source : Livescience


Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous !

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous !


Dernières revues produits

Contre-angle NiTi Endo
Contre-angle d'endodontie

"Contre-angle NiTi Endo"

BA International
Eclairage scialytique Eva
Eclairage scialytique

"Eclairage scialytique Eva"

Faro

Dernières revues produits

Contre-angle NiTi Endo
Contre-angle d'endodontie

"Contre-angle NiTi Endo"

BA International
Eclairage scialytique Eva
Eclairage scialytique

"Eclairage scialytique Eva"

Faro

Suivez-nous :

Comments Box SVG iconsUsed for the like, share, comment, and reaction icons
Voir +
Soyez les premiers informés

Soyez les premiers informés de toute l’actualité du secteur dentaire. Pour cela, il suffit de saisir votre email ci-dessous : 

Soyez les premiers informés

Soyez les premiers informés de toute l’actualité du secteur dentaire. Pour cela, il suffit de saisir votre email ci-dessous :