Votre panier est vide

M'inscrire à la Newsletter

Portail d'informations et de services pour les Chirurgiens-Dentistes

Comparez jusqu'à 4 produits

Dossier spécial Bus Social Dentaire : des bénévoles engagés auprès des plus démunis

Le Conseil National de l’Ordre des Chirurgiens-Dentistes a initié en 1995 un programme pilote de dispensation de soins ambulatoires pour les personnes en grande précarité en région parisienne. De cette initiative, est née, en 1996, le Bus Social Dentaire qui sillonne les rues de la Capitale et les routes d’Ile de France pour leur venir en aide. Dynamique Dentaire s’est rendu sur place pour rencontrer son équipe.

 
 
bus-dentaire-benevole
 
 

Bus Social Dentaire : Présentation et objectifs

L’association du Bus Social Dentaire a été créée avec pour double objectif de favoriser l’accès aux soins des plus démunis mais aussi de les informer de leurs droits sociaux et de les accompagner dans leurs démarches administratives.

dr-paul-samakh-president-bus-dentaire

 

 

« Avec le Bus Social Dentaire, nous allons à la rencontre de personnes qui n’iraient pas se faire soigner où que ce soit », nous explique le Docteur Paul Samakh, Vice-Président du Conseil National de l’Ordre des Chirurgiens-dentistes et Président de l’Association Bus Social Dentaire.

 

Depuis 20 ans, le Bus Social Dentaire répond aux situations d’urgence des personnes défavorisées, sans couverture sociale. Il accueille, soigne, soulage de la douleur et conduit doucement les patients vers les structures fixes.

 

Le Bus Social Dentaire stationne à un rythme hebdomadaire sur Paris, les Hauts-de-Seine et la Seine-Saint-Denis. Son planning est d’ailleurs mis à jour chaque mois sur le site internet de l’association.

 

 

Bus Social Dentaire : Visite guidée avec son concepteur

Le Bus Social Dentaire est la réplique exacte d’un cabinet dentaire traditionnel mais mobile. Le jour où nous avons rencontré son équipe, il était stationné dans la cour du de l’hospice Saint-Michel, lieu d’implantation historique du Samu Social dans le 12ème arrondissement de Paris.

Pour des raisons évidentes de sécurité, le Bus Social Dentaire est toujours adossé à une structure fixe.

bus-dentaire-association

Dans les premiers temps, un ancien camion de la médecine du travail avait été aménagé avec des équipements provenant de dons de divers fournisseurs dentaires mais le concept a nettement évolué depuis.

En effet, grâce à l’ingéniosité et au professionnalisme de Marcel Bailleul, ancien dirigeant de la société Bailleul (distributeur de matériel dentaire), la troisième génération de bus qui circule actuellement est beaucoup mieux adaptée à l’accueil des patients.

Les nouveaux plans dessinés par ce professionnel de l’agencement de cabinet dentaire, ont permis d’aménager l’intérieur du bus de manière à offrir un maximum de confort aux patients et aux praticiens.

Dès l’entrée du bus, nous sommes surpris par la rationalisation de l’espace. Marcel Bailleul a d’ailleurs été notre guide sur place et nous a démontré que le Bus Social Dentaire n’avait rien à envier à un cabinet dentaire traditionnel en terme d’aménagement et d’équipement.

caracteristiques-techniques-bus-dentaire

 

Sur une superficie de 7,20 m (hors cabine) par 2,55m, il a en effet réussi le pari d’équiper le bus tout en tenant compte des zones cliniques et para-cliniques et le moindre détail semble avoir été pensé.

L’entrée donne sur une mini-banquette servant de salle d’attente, elle-même attenante à un coin hygiène permettant aux patients de se laver les dents avant de passer au fauteuil.

Les patients sont ensuite accueillis dans un bureau de réception informatisé dans lequel se trouvent un porte-manteau et un miroir à leur disposition. Dans cet espace pourtant réduit, un placard cache une tour technique comprenant le compresseur et l’aspiration.

bus-dentaire-conception

Deux portes coulissantes (dont une avec oculus) permettent d’accéder au cabinet dentaire. La salle de soin est équipée d’un fauteuil dentaire avec écran, d’un système de radiologie numérique, d’un meuble dentaire ainsi que d’un plafonnier lumière du jour.

Sur la paillasse du meuble repose un ensemble de rangements hauts servant de séparation avec la salle de stérilisation. Les plateaux peuvent y circuler facilement sans que les instruments souillés ne soient en contact avec les zones para-cliniques. Vous l’aurez donc compris, même la stérilisation se fait sur place! Marcel Bailleul nous explique également que les tiroirs du meuble ferment tous à clé et que les appareils de stérilisation sont tenus par des cales de sa propre conception. Une précaution qui permet d’éviter d’éventuels « accidents » lorsque le bus roule.

 
 

 
 
 

Bus Social Dentaire : Son équipe

L’équipe du Bus Social Dentaire est composée de 35 bénévoles (dont 1 assistante dentaire) et de 3 salariés :

  • Valérie Maximim, coordinatrice en charge de la gestion de l’association
  • Katia Saidi, coordinatrice sociale et assistante dentaire qui guide les patients vers les différents services aptes à rétablir leurs droits et assiste les chirurgiens-dentistes bénévoles au fauteuil
  • David Hubert, chauffeur/aide polyvalent qui déplace le bus et le maintient opérationnel (absent le jour de notre visite)

bus-dentaire-equipe

De gauche à droite sur la photo : Dr Jean-Albert Rivierez, Marcel Bailleul, Valérie Maximim et Katia Saidi

 

Les praticiens bénévoles se relaient par vacation de 3 heures de façon à couvrir 9 vacations par semaine, un temps précieux consacré aux personnes en difficulté.

 

Bus Social Dentaire : Son fonctionnement

La journée de travail commence toujours par l’appel des patients qui attendent le début de la vacation. Le jour de notre venue, nous avons accompagné Valérie Maximim à la rencontre de ces personnes en souffrance.

« Réfugiés, SDF, femmes dont le mari a confisqué la carte vitale, travailleurs pauvres… », Valérie Maximim nous explique au combien le visage de la précarité peut être multiple. « Ici, on soigne tout le monde ».

Ces populations ont souvent renoncé depuis longtemps à un suivi bucco-dentaire et sont plutôt tentées par « la débrouille ». Se faire soigner n’est plus vraiment leur priorité sauf quand la douleur devient insupportable.

bus-dentaire-installation

Le premier patient de la journée est un jeune homme venu pour se faire extraire une dent de sagesse. Il lui suffira juste de présenter une pièce d’identité (même étrangère) pour se faire soigner.

Au moment de prendre en charge le patient, chaque membre de l’équipe sait trouver sa place dans cet espace réduit et faire preuve de polyvalence et d’écoute quand cela est nécessaire.

Quand nous interrogeons Katia Saidi, l’assistante dentaire du bus, sur sa motivation à travailler ici, elle nous répond : « ça change tout le temps, c’est ce qui me plaît ! » D’abord coordinatrice sociale, Katia a suivi la formation d’assistante dentaire quand la dernière personne en place a quitté son poste.

Tous les soins dispensés au sein du Bus Social Dentaire le sont à titre gratuit. Il n’existe cependant aucune offre de prothèse.

Le Dr Jean-Albert Rivierez, chirurgien-dentiste bénévole présent le jour de notre venue, nous explique que le Bus Social Dentaire joue un rôle social très important même s’il ne peut pas proposer de soins séquentiels. « Ici, on traite l’urgence, la douleur ».

D’ailleurs, une fois la douleur soulagée, l’équipe tente de persuader les patients d’entreprendre des démarches susceptibles d’aboutir à l’ouverture de droits sociaux (CMU, AME…). Pour les responsabiliser, l’équipe soignante les prévient qu’ils doivent engager ces démarches s’ils souhaitent revenir pour une 2ème consultation.

Et si le patient a une couverture sociale, il est redirigé vers d’autres structures comme l’hôpital.

A la fin de la consultation, des médicaments fournis par la Pharmacie humanitaire internationale, sont remis aux patients pour lesquels un traitement est nécessaire.

 

Bus Social Dentaire : Quels sont les relais ?

La Permanence d’Accès aux Soins de Santé Bucco-Dentaire (PASS BD) de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière est un dispositif prenant souvent le relais des praticiens qui travaillent dans le Bus Social Dentaire. Elle facilite la délivrance de soins dentaires et prothétiques aux patients y ayant renoncés pour des raisons financières. L’accès des patients au dispositif peut se faire par une consultation en urgence, par un rendez-vous avec un praticien hospitalier ou encore par l’intermédiaire de partenaires avec lesquels l’établissement a passé une convention (SAMU Social, Bus Social Dentaire, Médecins du monde, Emmaüs, Aide Odontologie Internationale A.O.I). La prise en charge médicale est complétée par une prise en charge de l’assistante sociale de la P.A.S.S.

Mais cette consultation est bien souvent débordée comme le souligne le Docteur Paul Samakh. Il est donc nécessaire de trouver d’autres structures capables de prendre en charge ces personnes et proposant « les soins prothétiques les moins onéreux possibles ». D’autres partenariats seraient recherchés actuellement avec notamment la Direction de l’Action Sociale, de l’Enfance et de la Santé (DASES) de la Mairie de Paris et des centres mutualistes.

 

Bus Social Dentaire : Les difficultés rencontrées par l’association

Le Bus Social Dentaire réalise chaque année plus de 2100 consultations et la demande est de plus en plus forte.

Le coût de fonctionnement d’un cabinet dentaire est élevé et le bus doit être entretenu pour continuer à sillonner les routes d’Ile de France.

Le Bus Social Dentaire est opérationnel à ce jour, grâce aux subventions (Conseil de l’Ordre, ARS Ile de France…) et aux financements privés. Cependant ces dons sont de plus en plus difficiles à trouver et l’association a besoin d’aide. Le Bus Social Dentaire a même failli fermer ses portes en septembre 2015 faute d’argent mais la mobilisation de toute l‘équipe a permis de continuer l’action auprès des plus démunis en 2016. Néanmoins, les besoins restent importants aujourd’hui pour accompagner ces personnes à réintégrer le parcours de soins classique.

 

Bus Social Dentaire : Comment aider l’association ?

Si vous êtes chirurgien-dentiste, sachez que l’association cherche de nouveaux bénévoles pour répondre à la demande croissante de la patientèle. « Praticiens actifs mais aussi retraités, tout le monde est le bienvenu» comme le précise le Docteur Paul Samakh, Président de l’association. « Les praticiens bénévoles sont exonérés des frais d’inscription à l’Ordre et assurés par la Médicale de France à titre gratuit».

 

Si vous êtes fabricant ou distributeur de matériels ou de consommables, vous pouvez faire parvenir au Bus Social Dentaire vos dons. « Le bus dentaire a besoin de tout » comme le souligne Valérie Maximin.

 

Pour soutenir l’association, rien de plus simple, il vous suffit de contacter l’équipe du Bus Social Dentaire par téléphone au 01.56.26.61.67 ou par mail busdentaire@free.fr

 

Enfin, tout le monde a la possibilité de faire une bonne action en adhérant tous les ans à l’association (cotisation de 50€ par an).

 

En savoir plus sur le site du Bus Social Dentaire



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous !

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous !


Dernières revues produits

Eclairage scialytique Eva
Eclairage scialytique

"Eclairage scialytique Eva"

Faro
Equipement dentaire XO FLOW
Equipements Dentaires

"Equipement dentaire XO FLOW"

XO CARE
Equipement dentaire Ultimate Comfort
Equipements Dentaires

"Equipement dentaire Ultimate Comfort"

Ritter

Dernières revues produits

Eclairage scialytique Eva
Eclairage scialytique

"Eclairage scialytique Eva"

Faro
Equipement dentaire XO FLOW
Equipements Dentaires

"Equipement dentaire XO FLOW"

XO CARE

Suivez-nous :

Comments Box SVG iconsUsed for the like, share, comment, and reaction icons
Voir +
Soyez les premiers informés

Soyez les premiers informés de toute l’actualité du secteur dentaire. Pour cela, il suffit de saisir votre email ci-dessous : 

Soyez les premiers informés

Soyez les premiers informés de toute l’actualité du secteur dentaire. Pour cela, il suffit de saisir votre email ci-dessous :