Votre panier est vide

M'inscrire à la Newsletter

Portail d'informations et de services pour les Chirurgiens-Dentistes

Comparez jusqu'à 4 produits

Les « aligneurs » en orthodontie : évolution ou révolution ? La Fédération Française d’Orthodontie met en garde sur une technique « à la mode »

COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA FFO – Ces dernières années, nombre d’articles paraissent sur la dernière technique à la mode en orthodontie, les gouttières amovibles d’alignement ou aligneurs. Cette poussée de visibilité sur cette technique n’est aucunement justifiée par sa plus grande efficacité mais par les très actives campagnes commerciales des sociétés qui les distribuent. Ces sociétés commerciales utilisent tous les canaux de communication à leur disposition, la presse par des publi-rédactionnels, les réseaux sociaux, et la démarche auprès des prescripteurs potentiels, soit tous les chirurgiens- dentistes, spécialistes qualifiés en orthodontie ou non.

Le buzz ainsi créé et entretenu cherche à mettre en avant la supériorité de cette technique face aux autres techniques orthodontiques, plus anciennes. Qu’en est-il réellement ?

L’efficacité ne relève pas du type de traitement orthodontique choisi !

Depuis que l’orthodontie existe, les praticiens et leurs patients ont pu constamment bénéficier des progrès de la science, tant dans l’établissement du diagnostic orthodontique que dans les techniques de traitement utilisées.
Aujourd’hui, la FFO souhaite rappeler que le principal élément de la réussite d’un traitement d’orthodontie restera toujours le diagnostic, établi sur un patient unique, après un examen clinique et radiographique mené par un orthodontiste compétent. Une fois ce diagnostic établi, la décision thérapeutique sera prise en accord avec le patient. Ce sera donc le moment pour le patient de choisir avec quel instrument sera mené à bien son traitement. Le patient choisira selon ses critères (confort, esthétique, prix) le type d’appareillage qu’il portera.

L’efficacité du traitement d’orthodontie dépendra de la qualité du diagnostic, de l’habileté de l’orthodontiste, et de la coopération du patient, mais en aucun cas de la technique orthodontique utilisée.
La durée des traitements orthodontiques dépendra principalement de la quantité de mouvements dentaires à réaliser, et non de l’outil utilisé pour mobiliser les dents. Les aligneurs n’auront évidemment pas plus d’effet qu’une autre technique sur la vitesse de renouvellement cellulaire nécessaire au déplacement d’une dent.

Avantages et inconvénients des différentes techniques orthodontiques

Les techniques orthodontiques les plus courantes sont les systèmes d’attaches collées (« bagues »), sur les faces visibles des dents (orthodontie vestibulaire, classique), ou sur les faces internes des dents (orthodontie linguale). Ces techniques sont fixées, inamovibles, et agissent en permanence, sans l’intervention du patient.

Les aligneurs représentent une technique différente, amovible, avec des avantages sur le confort et sur l’esthétique par rapport aux attaches classiques (mais seule l’orthodontie linguale peut réellement se targuer d’être véritablement invisible).
La principale qualité des aligneurs, être amovibles, et ainsi moins gêner l’alimentation et l’hygiène dentaire, est aussi leur principal défaut, puisqu’un patient peu assidu dans le port de ses aligneurs (20h/24) n’aura jamais les résultats escomptés.

Il n’est pas question de nier l’efficacité de ces aligneurs. Dans les mains d’orthodontistes expérimentés, sur des patients très coopératifs, ils peuvent donner de très bons résultats.
Le principal défaut de ces aligneurs est finalement que les sociétés commerciales les distribuant les présentent comme une technique facile, convenant à tous les patients, et à la portée de tout chirurgien-dentiste, même non spécialiste en orthodontie.

C’est pour cette raison que la FFO souhaite remettre l’orthodontiste et son patient au coeur du traitement, et ne pas les laisser s’aveugler tous les deux par un simple outil de plus à leur disposition.

Alors, les aligneurs d’aujourd’hui, une révolution ? Non, juste l’évolution d’une technique ancienne, remise au goût du jour par la puissance informatique et la robotisation.

La FFO rappelle les principaux éléments de la réussite d’un traitement orthodontique

  1. La qualité du diagnostic mené après un examen clinique et radiographique
  2. La compétence de l’orthodontiste
  3. La coopération du patient (suivre les instructions de l’orthodontiste)
Source : Communiqué de presse de la Fédération Française de l'Orthodontie


Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous !

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous !


Dernières revues produits

Contre-angle NiTi Endo
Contre-angle d'endodontie

"Contre-angle NiTi Endo"

BA International
Eclairage scialytique Eva
Eclairage scialytique

"Eclairage scialytique Eva"

Faro

Dernières revues produits

Contre-angle NiTi Endo
Contre-angle d'endodontie

"Contre-angle NiTi Endo"

BA International
Eclairage scialytique Eva
Eclairage scialytique

"Eclairage scialytique Eva"

Faro

Suivez-nous :

Comments Box SVG iconsUsed for the like, share, comment, and reaction icons

Newsletter : Notre actualité tous les mardis matin dans votre boîte e-mail ! Par ici pour vous abonner, c'est gratuit. 👉 buff.ly/3fU4fvv #Dentaire #dentiste #dynamiquenews ... Voir plusVoir moins

22/01/22

Newsletter : Notre actualité tous les mardis matin dans votre boîte e-mail ! Par ici pour vous abonner, cest gratuit. 👉 https://buff.ly/3fU4fvv #dentaire #dentiste #dynamiquenews

Actualités #dentaires, #tendances, avis d’experts : ne les manquez plus et retrouvez-les sur Dynamique Dentaire en cliquant ici 👉 buff.ly/3d3KvnE #dentiste ... Voir plusVoir moins

22/01/22

Voir +
Soyez les premiers informés

Soyez les premiers informés de toute l’actualité du secteur dentaire. Pour cela, il suffit de saisir votre email ci-dessous : 

Soyez les premiers informés

Soyez les premiers informés de toute l’actualité du secteur dentaire. Pour cela, il suffit de saisir votre email ci-dessous :