Votre panier est vide

M'inscrire à la Newsletter

Portail d'informations et de services pour les Chirurgiens-Dentistes

Comparez jusqu'à 4 produits

Les dix chantiers du nouveau Président du Conseil de l’Ordre

Gilbert Bouteille, élu Président du Conseil de l’Ordre depuis juin dernier, a présenté  la feuille de route de son mandat. Deux orientations majeures se détachent : « Placer le patient au cœur des préoccupations » et lutter « contre l’exercice commercial de la profession».

 

« Je souhaite apporter ma pierre à l’édifice dans un esprit de consensus et de collégialité. C’est ce qui, je l’espère, définira la nature de mon mandat », a déclaré Gilbert Bouteille, lors d’une conférence de presse qui s’est tenue le 24 septembre.

Avant de rentrer dans le détail des dix priorités de l’Ordre, Gilbert Bouteille a rappelé qu’il serait « extrêmement vigilant » sur la vocation de la profession à « soigner tout le monde sans aucune exception » et que « la déontologie s’appliquait à tous quelle que soit la structure où exerce le professionnel ».

Les dix chantiers du Conseil de l’Ordre

 

  1. Continuer à poursuivre les praticiens, personnes physiques ou morales, qui pratiquent la santé bucco-dentaire d’une manière commerciale, « voire mercantile ».
  2. Défendre la capacité professionnelle pleine et entière du chirurgien-dentiste.
  3. Dans cet esprit, inscrire la spécialité de « chirurgie orale » à l’annexe V-3 de la directive européenne 2005-36 relative à la reconnaissance des qualifications professionnelles. Cette inscription permettra aux praticiens d’exercer automatiquement leur spécialité dans les États membres qui reconnaissent cette spécialité.
  4. Poursuivre la réforme du Code de déontologie pour tenir compte des évolutions de la société et des nouvelles technologies, qu’il s’agisse de l’exercice, de l’information ou de la communication. L’Ordre engagera en particulier une réflexion sur la télémédecine appliquée à la discipline, le télédiagnostic, la télé-expertise et la télémaintenance. Il étudiera l’impact d’Internet et des réseaux sociaux sur l’exercice de la profession.
  5. Placer le patient au cœur des préoccupations de l’Ordre. Le Conseil national de l’Ordre crée ainsi un « Pôle patients » auquel participeront les associations représentant les patients (atteints de pathologies lourdes ou de maladies chroniques, les personnes en situation de handicap, etc.).
  6. Veiller à ce que les réseaux de soins ne deviennent pas des réseaux fermés. L’Ordre protégera le réel maintien du libre choix du praticien par le patient et l’indépendance professionnelle du chirurgien-dentiste.
  7. En signant, avec les composantes syndicales professionnelles, la charte Handicap de l’UFSBD, l’Ordre entend envoyer un signal fort de son engagement en faveur des soins pour tous. L’Ordre s’appuiera ainsi sur le réseau de référents départementaux et régionaux engagés dans des actions de soins spécifiques à destination des personnes en situation de handicap. Il souhaite aussi, concernant l’accès aux soins des personnes âgées résidant en Ehpad, faire valoir ses acquis auprès des autorités de tutelle en vue d’une harmonisation nationale.
  8. En termes de maillage territorial et de démographie, l’Ordre – compte tenu de son engagement auprès de la Commission européenne – entend porter la proposition d’un numerus clausus harmonisé à l’échelle européenne pour une meilleure répartition des praticiens sur tous les territoires.
  9. Constatant l’inéluctabilité de l’évolution de l’exercice en groupe, l’Ordre entame une réflexion active sur la notion d’équipe de soins (chirurgiens-dentistes, assistantes dentaires, aides dentaires, prothésistes dentaires, manipulateurs radio et autres professionnels de santé) dont le chirurgien-dentiste devra assumer, déontologiquement, civilement et pénalement, la responsabilité.
  10. Garantir aux praticiens les conditions optimales pour assurer des soins conservateurs de qualité, auxquels tous les patients ont droit, sans allongement démesuré des journées de travail ni contraintes excessives.

 

Gilbert Bouteille a également annoncé que se tiendrait un « Grenelle de la santé bucco-dentaire » le 28 janvier 2016. Cette journée aura pour objectif d’engager un dialogue constructif entre tous les acteurs de la profession. Un livre blanc rassemblera les conclusions des séances de travail.

Réagissez à cet article en nous laissant un commentaire



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous !

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous !


Dernières revues produits

Contre-angle NiTi Endo
Contre-angle d'endodontie

"Contre-angle NiTi Endo"

BA International
Eclairage scialytique Eva
Eclairage scialytique

"Eclairage scialytique Eva"

Faro

Dernières revues produits

Contre-angle NiTi Endo
Contre-angle d'endodontie

"Contre-angle NiTi Endo"

BA International
Eclairage scialytique Eva
Eclairage scialytique

"Eclairage scialytique Eva"

Faro

Suivez-nous :

Comments Box SVG iconsUsed for the like, share, comment, and reaction icons
Voir +
Soyez les premiers informés

Soyez les premiers informés de toute l’actualité du secteur dentaire. Pour cela, il suffit de saisir votre email ci-dessous : 

Soyez les premiers informés

Soyez les premiers informés de toute l’actualité du secteur dentaire. Pour cela, il suffit de saisir votre email ci-dessous :